thermostats d'ambiance

Thermostats d’ambiance – installation et réglages

Un thermostat d’ambiance régule la température dans une pièce. L’appareil mesure en continu la température et la compare à une valeur précédemment réglée. Si la valeur s’écarte vers le bas, le thermostat active le chauffage. Dès que la température préréglée est atteinte, le chauffage s’arrête à nouveau. Il est logique de régler la température de bien-être personnelle. Un thermostat d’ambiance moderne offre la possibilité de contrôler efficacement le chauffage et d’économiser de l’énergie en même temps. La température ambiante peut être réglée individuellement pour différentes pièces.

Histoire des thermostats

Le premier thermostat a été inventé au 16ème siècle pour faire éclore des œufs de poule. Le mercure a été utilisé pour mesurer la température. Un mécanisme à levier fixé régulait l’alimentation en oxygène du feu. L’utilisation du mercure avec un système mécanique est entrée dans le XXe siècle. Ce n’est qu’avec l’invention du thermomètre à contact que des relais électriques ont été connectés et pouvaient allumer ou éteindre un appareil de chauffage. Au cours de l’électrotechnique et de la numérisation, presque uniquement des thermostats entièrement électroniques avec des capteurs de température très sensibles sont utilisés aujourd’hui.

Quels types de thermostats d’ambiance existe-t-il?

Lors du choix du bon thermostat d’ambiance, outre les préférences personnelles, le budget disponible est également important. Il existe différents types de thermostats parmi lesquels choisir, qui diffèrent considérablement en termes d’équipement et de fonctionnement.

Thermostats analogiques

Les thermostats analogiques sont parmi les thermostats les plus largement utilisés. Ceux-ci peuvent être ajustés en continu, généralement à l’aide d’une roulette de réglage. Certains sont également équipés d’un interrupteur marche / arrêt analogique. Ce type de thermostat est l’un des plus faciles à utiliser et est généralement aussi le moins cher. Seule sa non-programmabilité est un inconvénient mineur. Les thermostats analogiques sont disponibles pour un montage encastré ainsi que pour un montage en surface.

Thermostats d’ambiance programmables

Les thermostats d’ambiance programmables peuvent être programmés individuellement. La température ambiante peut être réglée à différents moments de la journée pour toute la semaine. Une fois que le thermostat d’ambiance programmable a été programmé, il effectue les réglages indépendamment; une programmation supplémentaire n’est alors plus nécessaire.

Le contrôle du chauffage avec le smartphone est possible avec des thermostats intelligents.

Les thermostats d’ambiance intelligents ont de nombreuses options de température et peuvent être librement programmés pour chaque jour de la semaine. Certains modèles ont également le WiFi, il est donc possible de contrôler le chauffage à distance. Ces thermostats sont un peu plus chers.

Thermostats à écran tactile

Les thermostats à écran tactile sont une sous-catégorie des thermostats d’ambiance intelligents. Ils offrent quelques fonctions supplémentaires, que les amateurs de technologie apprécient particulièrement. Le thermostat n’a pas de boutons. Il fonctionne entièrement sur l’écran. Là, vous pouvez également voir en un coup d’œil quel programme est actuellement défini.

Différences entre les modèles manuels / analogiques et numériques

La plus grande différence est évidente et facilement reconnaissable à son nom. Un thermostat analogique est manuel et l’autre fonctionne numériquement. Le principe de fonctionnement est le même. Dans le modèle analogique, la température peut être réglée à l’aide d’un bouton rotatif. Le modèle numérique peut être défini sur une valeur spécifique. Les valeurs varient d’un fabricant à l’autre. Ils se trouvent dans les modes d’emploi respectifs.

La disposition des thermostats dans la maison

La tâche des thermostats est de réguler la température. Peu importe le type installé. Les appareils mesurent en continu la température. Si les capteurs détectent un écart de température vers le haut, ils réduisent le débit d’eau de chauffage à travers le radiateur. Il est important d’installer les éléments du capteur afin qu’ils puissent fonctionner correctement. Important: l’installation d’un thermostat ne peut être effectuée que par un électricien qualifié! Une installation incorrecte peut entraîner une température trop élevée ou trop basse. En raison de données incorrectes, le thermostat arrête le chauffage trop tôt ou trop tard, la température ambiante ne correspond pas au réglage.

Cependant, cela n’est généralement pas dû à un dysfonctionnement du thermostat. Les points suivants peuvent altérer le bon fonctionnement:

Le thermostat du radiateur est suspendu derrière un rideau épais, ou dans une niche. La chaleur peut s’y accumuler et le thermostat mesure alors une température plus élevée qu’elle ne l’est réellement. Résultat: la pièce n’est pas vraiment chaude, les radiateurs arrêtent de chauffer.
Si le thermostat du radiateur est suspendu sous le rebord d’une fenêtre ou dans des zones avec beaucoup de courants d’air, il mesure également la mauvaise température. Dans ce cas, le résultat de la mesure est trop faible. Résultat: la pièce est surchauffée car les radiateurs n’arrêtent pas de chauffer.
Assurez-vous donc que la sonde du thermostat est toujours exempte d’objets accumulateurs de chaleur (armoires, rideaux). Les thermostats sont mieux installés dans le salon principal sur un mur à une hauteur d’environ 1,50 m. Assurez-vous que le thermostat est fixé à une paroi interne. Les murs extérieurs sont plus frais, surtout en hiver, et peuvent fausser le résultat de la mesure.

Installation d’un thermostat d’ambiance dissimulé

Les thermostats d’ambiance encastrés peuvent être installés dans un coffret électrique normal ou un coffret mural creux. Les vis de l’appareil ont besoin d’une distance de 60 millimètres. Le câblage suit exactement les instructions du fabricant. Des schémas de circuits clairs et des instructions précises vous aident à effectuer correctement l’installation. Le thermostat d’ambiance fonctionne alors correctement.

Installation d’un thermostat d’ambiance en saillie

L’installation de thermostats d’ambiance en saillie est également assez simple. Les boîtiers de commutation conviennent à l’installation. Avec l’espacement approprié des trous, la fixation se fait rapidement. Ici, il est également important de suivre les instructions du fabricant pour le câblage.

Lors de la modernisation de bâtiments anciens, il est souvent nécessaire de moderniser la commande de chauffage. Les versions en saillie des thermostats d’ambiance sont particulièrement adaptées à cela. Ils peuvent être facilement installés sur le mur sans percer de trous plus grands. Les installations en surface sont les plus populaires et les plus répandues. Il existe également des thermostats et des modèles intégrés qui sont installés de manière autonome.

Erreurs courantes lors de l’utilisation des thermostats de salle d’opération

En évitant les erreurs de réglage du thermostat d’ambiance et en optimisant ainsi le chauffage par le sol, vous économisez de l’énergie et de l’argent.

Thermostat mal réglé

Un réglage correct du thermostat d’ambiance est la clé d’un plus grand bien-être à la maison. Le réglage correct permet également un chauffage efficace. La surchauffe des pièces est une perte d’énergie et n’est pas bonne pour la santé. Trop de chaleur et une humidité trop élevée entraînent de l’inconfort, de la fatigue et un manque d’entraînement. 20 degrés Celsius sont idéaux dans le salon, 16 à 18 degrés Celsius sont suffisants dans la chambre. La température ambiante ne doit pas dépasser la limite de 24 degrés Celsius.

Le chauffage au sol avec les thermostats appropriés permet de chauffer différentes zones d’une pièce indépendamment les unes des autres. Le sol n’est chaud que là où il devrait être chaud, comme la zone devant le canapé dans le salon. Le réglage précis de la température rend la pièce agréablement chaude sans surchauffe.

Thermostat réglé trop haut

Pour beaucoup, un réglage élevé du thermostat signifie que la pièce se réchauffe plus rapidement. En réalité, cela ne va pas plus vite, il faut plus de temps pour atteindre la température préréglée. Il vaut mieux chauffer constamment avec peu de puissance. Cela permet d’économiser beaucoup plus d’énergie et d’obtenir un meilleur effet thermique.

Le thermostat s’éteint lors de votre absence

Lorsque vous êtes absent, c’est certainement une bonne idée de réduire la température, surtout si l’absence dure huit ou dix heures. Il est fondamental que plus la différence entre la température extérieure et la température ambiante est grande, plus la chaleur s’échappe. La nature de l’enveloppe du bâtiment joue également un rôle. Si la température ambiante est réduite lorsque vous êtes absent, moins de chaleur est perdue. Cependant, la température ne doit pas descendre bas. Cela peut augmenter le risque de moisissure. De plus, le réchauffage prendra bien sûr plus de temps.

Les chambres se refroidissent

En hiver, il est conseillé de ne pas couper complètement le chauffage. La température moyenne doit être d’au moins 16 degrés Celsius. Cela évite les dommages causés par le gel et économise de l’énergie, car le chauffage est relativement rapide. En règle générale, ne laissez pas une pièce baisser de plus de cinq degrés Celsius pendant la nuit ou lorsque vous êtes absent. De cette façon, la température souhaitée peut être rapidement restaurée sans augmenter le chauffage. Le chauffage au sol moderne avec des thermostats d’ambiance intelligents contribue à un chauffage correct.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench