Comment s’entraîner pour la boxe amateur

Le problème auquel la plupart des boxeurs amateurs sont confrontés est que la formation et l’expérience varient beaucoup d’un club à l’autre. Au niveau professionnel, un combattant a des années d’expérience et a déjà disputé des dizaines ou des centaines de matchs amateurs, il a une bonne idée de ce qui fonctionne et de ce qui ne fonctionne pas.

Votre adversaire peut être quelqu’un qui s’entraîne dans une salle de sport avec des entraîneurs et des combattants professionnels, et pendant que vous effectuez un entraînement, il reçoit des conseils d’entraînement et des séances d’entraînement de certains des meilleurs du jeu. Cela étant dit, il n’y a pas de règles concernant la façon dont vous vous entraînez, donc si quelqu’un a le temps et l’énergie de s’entraîner comme un pro tout en combattant au niveau amateur, alors il deviendra sans aucun doute compétent dans le sport.

Vous trouverez ci-dessous un modèle de formation pour les boxeurs amateurs qui cherchent à réussir au début et au milieu de leur carrière de combat. Aux stades avancés, un combattant doit savoir ce qui fonctionne pour lui, et l’entraînement peut devenir assez intense et variable. Si vous voulez avoir un aperçu de ce que vous devriez faire sur les rings de boxe, alors c’est un bon cadre. Ce modèle suppose que vous avez passé du temps dans la salle de sport, que vous avez déjà les bases en termes de coups de poing, de défense et de jeu de jambes. Cela suppose également que vous ayez accès à un entraîneur, à de l’équipement et à des partenaires d’entraînement réguliers. En plus de ce qui est ci-dessous, vous devriez obtenir du padwork de votre entraîneur régulièrement au cours des deux dernières semaines précédant le combat.

1) Vous devriez être au gymnase 5 jours par semaine.

2) Idéalement, vous devriez séparer votre formation. Conditionnement matin / soir et entraînement de boxe dans l’autre moitié de la journée

3) Spar 3 fois par semaine dans les 4 semaines précédant le combat. Sinon, une ou deux fois par semaine, c’est bien, et cela ne doit pas toujours être un combat dur.

4) Formation:

– 10 à 15 min de corde à sauter

– 4 à 6 rounds de shadowboxing (un round dédié au jeu de jambes, et un round dédié à la défense incluant le mouvement de la tête)

– 6 series sur le sac lourd (dont 4 au rythme de combat)

– 4 series sur le sac double extrémité

– Sac de vitesse 4 series

– 100 burpees par series de 20 (essayez de les faire en moins de 5 minutes)

– 3 exercices abdos par series de 100 (choisissez vos trois préférés)

– 100 pompes rebondissantes (faites autant que vous le pouvez à chaque série jusqu’à ce que vous arriviez à 100)

– saut à la corde 10 à 15 min

– 15-20 minutes d’étirement (ne négligez pas cela, la flexibilité signifie la vitesse).

Programme en cours

1) Un jour par semaine, effectuez une course facile de 45 à 60 minutes

2) Un jour par semaine, effectuez 6 séries de 800 m à haute intensité

3) Deux fois par semaine, effectuez des séries de sprint de Tabata (20 secondes de sprint, 10 secondes de repos pour 8 séries)

fr_FRFrench
fr_FRFrench