Faire garder son enfant – Recherche d’une assistante maternelle

L’histoire des soins maternels est étroitement liée à celle de l’industrialisation. Dans le passé, le nombre de mères qui travaillaient avec de jeunes enfants était très important, mais dans les zones rurales, la garde des enfants était souvent confiée à des membres de la famille et à des organisations sociales (qui, dans de nombreux pays, continuent de jouer un rôle important dans la garde des enfants). Lorsque les industries ont besoin de main-d’œuvre, la plupart des gens n’ont d’autre choix que de quitter leur famille et d’émigrer en ville pour trouver un emploi, ce qui accroît le besoin de garde des enfants en dehors de la famille. Ce phénomène a été constaté dans différents pays à différents moments.


Les assistantes maternelles travaillant seules sont parfois liées à une organisation pouvant être une structure locale ou faire partie d’une structure régionale ou nationale. Au Portugal et en Belgique, ce type d’organisation rémunère les assistantes maternelles et leur confie la garde des enfants, tandis qu’aux Pays-Bas, il s’agit principalement d’une structure de soutien et d’une agence de placement. En Belgique et aux Pays-Bas, les assistantes maternelles sont considérées comme des volontaires plutôt que comme des travailleurs indépendants et leur salaire est perçu comme une subvention destinée à couvrir leurs dépenses.


L’assistante maternelle ne remplace en aucun cas l’éducateur ou l’enseignant de maternelle – il ne serait pas possible d’adapter la formation théorique et pratique requise par le programme universitaire et le stage correspondant – et son rôle est d’essentiellement pour les aider dans les tâches quotidiennes, pour l’animation, pour le soutien pédagogique, pour la structuration de la routine dans les contextes éducatifs dans lesquels les enfants sont insérés.


La plupart des assitantes maternelles ont des enfants à charge, mais ce n’est pas par hasard que leur principale motivation, dans le choix de cette profession, est le désir de percevoir un revenu sans avoir à laisser leurs enfants sous la responsabilité d’une tierce personne.


Les assistantes maternelles qui travaillent seules et qui sont indépendantes exercent leur profession soit en dehors de toute réglementation, soit avec l’obligation d’être déclarées et reconnues d’une manière ou d’une autre. La première catégorie d’assistantes maternelles se retrouve dans presque tous les pays et leur situation est généralement très mal connue. Les indépendants travaillant pour leur propre compte dominent en Allemagne, en Irlande, au Luxembourg et au Royaume-Uni.

syndicat assistante maternelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench