chaussures-bebe

Choix des chaussures pour bébés et tout-petits

Vous venez de vous habituer à l’idée que votre bébé rampe partout, se hisse sur les meubles, ouvre les armoires et les tiroirs, et peut-être même tente d’escalader l’escalier. Bien qu’il s’agisse d’étapes passionnantes dans le développement de votre bébé, elles peuvent également être stressantes pour les parents. Vous avez dû investir du temps et de l’argent pour protéger la maison des bébés et toujours garder un œil vigilant supplémentaire partout où votre tout-petit pourrait s’aventurer. Juste au moment où vous avez établi une routine et que vous sentez que vous pouvez pousser un soupir de soulagement, votre enfant passe à la prochaine étape de sa croissance : la marche.

La marche est une étape qui varie selon les bébés. Alors que la plupart commencent à marcher entre 9 et 12 mois, certains le font un peu plus tard. Ne vous inquiétez pas, cependant. Chaque bébé se développe à son rythme. Il est important d’être prêt pour les premiers pas de votre bébé, comme l’utilisation de barrières de sécurité, la préparation d’une caméra et l’achat de chaussures de bébé appropriées.

Le sujet des chaussures de bébé peut présenter toute une discussion entre les parents. Quand doivent-ils commencer à les porter ? Quels matériaux sont les meilleurs pour la croissance des pieds ? “Les pieds nus, c’est mieux” avant que les bébés puissent marcher ceci semble être le consensus parmi les pédiatres et les conseillers médicaux. Cependant, il y aura des moments où votre enfant portera des chaussures (même s’il ne marche pas encore). Voici cinq choses à considérer lors de l’achat de chaussures pour bébé :

1. Souplesse – Le cuir souple au lieu du synthétique permettra aux petits pieds de respirer au lieu de les faire transpirer

2. Se plient facilement – Là encore, le cuir souple permettra à la chaussure de se plier avec le pied de votre bébé ; Les chaussures de bébé doivent être suffisamment spacieuses pour laisser une certaine marge de manœuvre aux orteils

3. Antidérapantes – Les semelles doivent être adhérentes et non lisses pour assurer la traction.

4. Soutien – Dessous rembourrés et un ajustement sûr mais confortable autour des chevilles, en restant bien sur les pieds.

5. Protection – Une semelle suffisamment épaisse pour protéger les petits pieds contre les éléments extérieurs comme les rochers et les cailloux c’est mieux que les chaussettes.

Du gros orteil de votre bébé, mesurez jusqu’au bout de la chaussure (voir taille chaussure bébé). L’orteil le plus long doit se situer entre la largeur de votre petit doigt et la largeur de votre pouce à partir du bout de la chaussure. Plus long que cela le ferait trébucher ; et si la taille est trop petite la chaussure sera trop être serrée (en plus ils les dépasseront rapidement).